Décarboner la construction des bâtiments : le cas du gros œuvre en béton

En France, la filière béton contribue à 2,5% des émissions annuelles de gaz à effet de serre. Pour atteindre la neutralité carbone en 2050, la construction doit faire sa part dans la transition écologique et appelle autant d’innovations technologiques que méthodologiques et organisationnelles.

Les qualités du béton en font l’un des matériaux de prédilection dans le gros œuvre des bâtiments. Combinant des propriétés mécaniques, acoustiques, thermiques ainsi qu’esthétiques, les bétons concourent tant à la stabilité et durabilité des structures qu’au confort des occupants. De plus, le béton est un matériau produit localement qui participe à la dynamique économique des territoires, et utilise des ressources minérales de proximité.

A l’échelle du secteur du bâtiment, le béton représente aujourd’hui entre 20% et 25% des émissions annuelles de gaz à effet de serre de la construction neuve. L’optimisation des formules de béton, de la structure et de l’enveloppe du bâtiment est donc incontournable pour abaisser cette empreinte.

La décarbonation du gros œuvre consiste donc à résoudre l’équation suivante : comment réduire l’empreinte carbone des matériaux en s’assurant de leur disponibilité locale tout en préservant la durabilité et la qualité d’usage de la construction ? Cela nécessite une approche collaborative dès la conception amont.

360Design a ainsi été développé pour aider les concepteurs, maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage à :

Identifier les principaux postes d’émissions et les facteurs d’influence du gros œuvre 

  1. Identifier les principaux postes d’émissions et les facteurs d’influence du gros œuvre :
    1. > CHIFFRES CLÉS POUR LE LOGEMENT COLLECTIF
  2. Optimiser la programmation et la conception architecturale :
    1. > ESTIMER DE L’EMPREINTE CARBONE DU GROS ŒUVRE DE VOTRE PROJET
  3. Choisir des solutions constructives bas carbone
    1. > LES SOLUTIONS LAFARGE

Comme exemple de ce que le digital peut apporter à la transition bas carbone de la construction, ce nouveau service en ligne facilite l’optimisation en phase amont, où le potentiel d’évitement d’impact carbone est le plus important.

L’OPTIMISATION DE LA STRUCTURE ET DE L’ENVELOPPE : UN INCONTOURNABLE

Le béton a des propriétés incroyables qui en font un matériau de construction idéal, alors les gens continueront certainement de construire avec lui. Mais il est essentiel que nous améliorions son empreinte carbone, et c'est pourquoi nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec le secteur des matériaux de construction pour y parvenir
Rodrigue Leclech, responsable pôle Construction Pouget Consultants
Le simulateur permet d’avoir rapidement une idée de l’empreinte carbone du gros œuvre
Bertrand Thuillier, responsable du service Environnement Vinci Construction France

Plus d'information sur la méthodologie et les données environnementales utilisées EXPRESSION DE L’EMPREINTE CARBONE (KG EQ. CO2/M²SDP Infrastructure et superstructure en béton armé En savoir plus sur le calcul de ces estimations En savoir plus sur le calcul de l’impact sur le changement climatique En savoir plus sur le calcul de l’impact sur le changement climatique En savoir plus sur les systèmes constructifs de la superstructure en béton armé En savoir plus sur les systèmes constructifs de l’infrastructure en béton armé Mode constructif béton banché interprétation des résultats